AUTOUR DU FILM

Un film de Ken ARSYN
Découvrez les secrets de fabrication de
BoOzy' OS et la Gemme de Cristal, et plus encore!

GENESE




L'idée de réaliser La Gemme de Cristal est née lorsque Julien K. d'Arsyn a pris connaissance, début mars 2013, d'un concours intitulé « + de courts ! Online animation film contest by Annecy ». Organisé par le Festival international du film d'animation d'Annecy et Dailymotion, le thème était : « les pieds dans l'eau, la tête dans les images ». Il s'agissait de présenter un court métrage d’animation en vidéo d’une durée maximale de cinq minutes. Cette création originale devait également faire référence et porter l’inscription des mots-clés « Festival international du film d’animation » et« Annecy 2013 ».
Le 20 mars 2013, le Festival d'Annecy annonce que Cartoon Network Studios s'associe au concours, devenant ainsi un partenaire d'envergure.

DEVELOPPEMENT DU PROJET




Alors que l'appel à films a été lancé par le Festival d'Annecy le 23 novembre 2012, le réalisateur a pris connaissance du concours début mars 2013, la date limite pour soumettre les courts métrages étant fixée au 31 mars. L'annonce inopinée et médiatique du partenariat avec Cartoon Network Studios a permis un délai supplémentaire jusqu'au 14 avril 2013.
La Gemme de Cristal est issue de la série BoOzy' OS, dont le pilote a été diffusé le 30 septembre 2009, accolé au film d'action Stop-and-Cop zéro également réalisé par Ken Arsyn. Le film a été intégralement conçu de manière autodidacte, en 38 jours sur un Dual Core avec 2 Go de RAM et sans possibilité d'afficher le résultat en temps réel. BoOzy' OS et la Gemme de Cristal totalise plus de 1300 dessins différents, mais face aux contraintes matérielles, de nombreux décors trop « lourds » pour la machine ont été supprimés au moment de l'export final. Tous les bruitages ont été conçus « à la bouche ».
La nuit avant la date de clôture des inscriptions, la durée du film était de 8 minutes et 13 secondes. Il a donc fallu accélérer le rythme et supprimer quelques passages afin de respecter le Règlement, qui imposait une durée maximale de cinq minutes. Le film a été édité moins d'une heure avant la date limite d'inscription et d'envoi. Le réalisateur l'a donc « découvert » le jour de l'envoi au festival, sans possibilité de corriger d'éventuelles erreurs. C'est la raison pour laquelle il n'a jamais « reconnu » cette version et envisagé un remake.

COMPETITION D'ANNECY




Le concours s'est déroulé du 15 avril au 15 mai 2013. 55 films ont été sélectionnés par Annecy, 2 abandons ont été recensés durant la compétition.
BoOzy' OS et la Gemme de Cristal a pris la tête de la course le 25 avril, soit 10 jours après le départ. Quelques jours avant la fin du concours, de nombreux films compétiteurs ont vus leur nombre de votes s'accroître substantiellement, certains en obtenant même plus que leur nombre de visionnage. BoOzy' OS s'est ainsi fait rattraper et, à quelques heures de la fin, dépasser. Le film arrivera en seconde position avec 1823 votes.
Toutefois, le vainqueur au nombre de votes, un film mexicain, se voit exclu de la compétition et la première place revient alors à BoOzy' OS et la Gemme de Cristal. Néanmoins, BoOzy' OS ne sera pas lauréat pour le Grand Prix, lequel sera décerné au film israélien Feet in the Water, Head in the Movies, réalisé par Avi Ofer, alors arrivé 33e avec 52 votes mais dont les qualités certaines ont su convaincre le jury de professionnels.

LE MOIS DU COURT METRAGE




Pour la 3e édition du Mois du Court métrage, concours organisé par Pongh! et présenté en juin 2014 par Sophie Queyroi pour l'émission Paris à contre-jour, BoOzy' OS et la Gemme de Cristal obtient 238 votes uniques en seulement une semaine de participation et devient ainsi le grand gagnant, parmi 18 films en compétition.
Pour confirmer leur vote, les électeurs se devaient d'être inscrits et validés par les organisateurs.
Le réalisateur est interviewé par Sophie Queyroi et voit son film diffusé en noir et blanc dans l'émission, le 12 juillet 2014.

L'interview :


SUITE DU FILM




Une nouvelle version du film est en préparation. D'après le réalisateur, celle-ci ne verra aucune contrainte troubler sa narration et le film dévoilera de nouveaux personnages, intrigues et situations, en plus de ceux initialement prévus, pour une durée plus conséquente.
L'approche esthétique aura également évolué, avec un remaniement des dessins, un nouveau traitement de l'image et une animation revue.